Bourguébus (14) : les bénévoles sur scène

Raymond Penhard, directeur régional des petits frères des Pauvres Normandie et animateur de la coopération du Calvados, a témoigné d’une expérience collective : la création d’équipe citoyenne autour d’une pièce de théâtre forum : « du théâtre à l’action ». En effet, sur le territoire de 13 communes autour de Bourguébus dans le Calvados, une coopération d’acteurs locaux a proposé une pièce de théâtre pour sensibiliser les citoyens à la lutte contre l’isolement social. C’est un comité composé d’une dizaine de partenaires dont les représentants des mairies, la caisse de retraite Malakoff Médéric, l’ADMR, les associations familles rurales, les petits frères des Pauvres et piloté par la MSA ont construit collectivement ce projet pendant plus d’un an.

retenirpetit

Télécharger le communiqué de presse, la Présentation projet Bourguébus
et l’article du Journal Tous Mobilisés

Un débat théâtral 
Après la présentation des règles du débat, une courte pièce (15 à 30 minutes) a exposé différentes situations problématiques le thème de l’isolement. Les situations ont ensuite été jouées une deuxième fois afin de permettre aux spectateur d’interrompre le jeu à tout moment pour proposer une solution et venir l’expérimenter sur scène en remplaçant ou en ajoutant le personnage de leurs choix. La phase d’interaction avec le public (durée : 1 heure) a été animée par un meneur de jeu qui a favorisé l’expression et l’écoute des différents points de vue, et a garanti la déontologie, la qualité et la clarté du débat.

Financement : conférence des financeurs du département du Calvados à travers un appel à projets à hauteur de 2500€.
Invités :  réseau local associatif, les institutionnels et les citoyens.
Communication : annonce dans les journaux et bulletins municipaux, tractage dans les EHPAD.
Logistique : salle des fêtes prêtée gratuitement par la mairie de Bourguébus, crêpes réalisées par les élèves de la Maison Familiale rurale, cidre et  jus de fruits offerts par la MSA, minibus a été mis à disposition par les petits frères des Pauvres.

Et après ?
Un questionnaire a été distribué au public à la fin de la représentation pour repérer les personnes :  plus de 50% ont répondu, 10 personnes ont été intéressées pour rejoindre une équipe citoyenne et 13 ont laissé leurs coordonnées pour être informés des avancées de la coopération locale.
Une rencontre entre les futurs bénévoles et les membres du comité de pilotage a permis de structurer le projet, grâce notamment aux témoignages (?) des petits frères des Pauvres et de Familles Rurales. Plusieurs mois après l’équipe bénéficie du réseau et des ressources de l’ensemble des acteurs.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.