Service civique : faites entrer les jeunes !

Accueillir un jeune volontaire suppose de bien connaître le cadre institutionnel du Service Civique, mais aussi de lui permettre de bénéficier des soutiens nécessaires à sa mission. Comment inscrire sa mission au sein d’une perspective plus large de lutte contre l’isolement des âgés, et l’articuler avec l’action des professionnels et des bénévoles ? De quels appuis peuvent bénéficier le jeune, son tuteur et la structure qui l’accueille ? Unis-Cité et l’UFCV, deux organismes d’intermédiation qui ont travaillé avec MONALISA dans le cadre de l’expérimentation « Volontaires contre l’isolement des âgés », ont fait bénéficier les participants de leur expérience en la matière.

Quatre bonnes pratiques peuvent faciliter l’accueil de jeunes volontaires dans les structures qui luttent contre l’isolement des âgés :

Regagner du terrain
Les relations directes entre les personnes âgées et les jeunes volontaires recréent du lien social. Les structures d’accueil trouvent avec les jeunes volontaires le bon équilibre entre le contact avec les âgés sur le terrain, l’appui aux activités existantes, et la proposition de nouveaux projets.

Supporter une équipe
En équipe les jeunes volontaires se sentent moins isolés dans leur mission : ils sont plus proactifs et plus autonomes. Pour la structure, cela facilite l’accueil des jeunes par la structure, favorise leurs interactions et optimise  la mission du tuteur.

Faire coup double
Un co-tutorat est plus souple pour la structure d’accueil et plus complet pour le jeune. Le premier tuteur suit le volontaire au quotidien, le second l’accompagne ponctuellement pour l’aider  à prendre du recul sur la mission et réfléchir à son projet d’avenir. • Participer à l’entrainement Les regroupements collectifs réguliers entre volontaires fabriquent un savoir commun. Ces moments d’échanges font progresser chaque jeune dans son projet tout en favorisant la diffusion des bonnes pratiques autour de la lutte contre l’isolement.

Deux leviers peuvent également faciliter le déploiement des missions de service civique:

  • EN ÉQUIPE AVEC LES BÉNÉVOLES. L’articulation des missions des jeunes volontaires avec le projet des équipes citoyennes pérennise les actions auprès des personnes âgées et construit une intervention contre l’isolement social efficiente et de long terme.
  • TROUVER  LE JUSTE MILIEU. S’appuyer sur les coopérations d’acteurs engagés dans la lutte contre l’isolement facilite l’accueil des jeunes volontaires. Cet éco-système d’acteurs est un milieu favorable au développement des Services Civiques. La dynamique partenariale crée par exemple des potentialités  de missions de volontaires  en co-portage ou mutualisées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.