Comment soutenir les équipes citoyennes ?

Comment soutenir et mettre en réseau les équipes citoyennes ? Le soutien au déploiement des équipes citoyennes est au cœur des missions des coopérations. Quels sont les différents moyens mis en œuvre pour favoriser la rencontre et l’accompagnement des projets et des équipes bénévoles ? Des professionnels et des bénévoles de tous horizons (associations, collectivités territoriales, établissements…) ont échangé sur ce sujet essentiel au cours de deux ateliers successifs : le premier autour du témoignage de la coopération de Vendée, le second autour de celui de la coopération de l’Hérault. Voici une synthèse de leurs échanges.

patate atelier 4

retenirpetit
Téléchargez la méthodologie de l’atelier « entre pairs »
Téléchargez la fiches d’illustration de la coopérations de la VENDEE

⇒ Retrouvez les témoignages des coopérations de l’Hérault et de Vendée

Quelles expériences avez-vous partagées au cours de cet atelier ? Les échanges avec les autres membres des coopérations, vous ont-t-ils apporter un éclairage sur la mise en réseau des équipes citoyennes ?

Alberte34ALBERTE LESTRADE, ANIMATRICE DE LA COOPERATION 34. Nous travaillons avec les CCAS et les centres sociaux pour constituer et développer des équipes citoyennes sur le terrain.  Nous avons identifié 3 secteurs plus restreints au sein du département. Avec cette répartition, nous avons pu toucher plus de monde et l’organisation y est plus facile. Nous avons déjà organisé un petits déjeuners des équipes citoyennes sur l’un des secteurs. Nous voulons essaimer cette expérience sur les 2 autres. La création de ce moment d’échange a permis aux bénévoles de se rencontrer et partager leur expérience entre eux mais aussi de nous communiquer ce qu’ils attendent en termes d’accompagnement et de formation. Suite à ma prise de parole, deux coopérations m’ont interpellé pour que je vienne témoigner au sein de leur propre coopération et expliquer comment j’animais les équipes citoyennes. Je suis notamment invitée en Normandie pour parler des « petits déjeuners ». Grâce  au rendez-vous des coopérations, j’ai connu l’association du Café des Champs qui fait revivre les bistrots de campagne et cela a été une très belle découverte. Je pense que cette initiative pourrait se développer justement sur l’arrière-pays de l’Hérault qui est aussi une région isolée, avec des villages à très faible densité. Je pense discuter de cela avec les acteurs de ce secteur.

 

Bernadette85

BERNADETTE LEPELETIER, MEMBRE DE LA COOPERATION 85. Nous organisons une rencontre annuelle qui donne la parole aux référents d’équipe. Ces rencontres annuelles se tiennent dans des territoires différents pour « activer » la dynamique localement. La coopération réunit les partenaires, les bénévoles, les élus pour redonner le sens de l’action et identifier les gens qui voudraient s’engager (dans la coopération, dans une équipe citoyenne, comme référents locaux…) Le 14 novembre dernier, lors de latroisième rencontre annuelle, Jean-François Serres est venu parler de la Mobilisation et les bénévoles d’une dizaine d’équipes citoyennes ont témoigné.


Les points à retenir, selon Ingrid Dautrey (responsable développement et partenariats à la fédération ADMR des Hautes-Alpes), initiatrice d’une coopération locale dans les Hautes-Alpes. 

Dans les Hautes-Alpes, nous sommes en train de commencer la Mobilisation, donc je venais à la « pêche » aux informations. Nous sommes un territoire très rural en montagne, et j’ai notamment retenu deux points :

  • le travail dans la proximité. Avec la coopération, nous avons identifié 2 territoires. Du coup, je pense que nous allons démarrer dans la proximité, en créant 1 première équipe citoyenne sur un de ces territoires et ensuite une deuxième équipe citoyenne sur l’autre territoire.
  • La création d’une dynamique de soutien aux équipes. Cette dynamique peut se créer par la formation socle pour répondre aux besoins des bénévoles. La question de la formation doit être prise en compte dès le début.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.